Au Texas, des policiers à cheval tirent un homme noir avec une corde

Le commissariat de Galveston a présenté ses excuses dans un communiqué publié sur Facebook. 

Le chef de la police de Galveston du Texas s’est excusé, mardi 6 août, face à l’indignation suscitée par une photo de deux de ses agents escortant un homme noir tenu par une corde alors qu’eux-mêmes montaient à cheval. De nombreux internautes ont été choqués par cette photographie devenue virale, évoquant selon eux l’époque abhorrée des lynchages dans l’Amérique esclavagiste et ségrégationniste.

Voir l'image sur Twitter
(Visited 28 times, 1 visits today)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *