Finale Sénégal-Algérie: le dispositif sera musclé à Paris

Après les débordements précédents, 2500 policiers vont être déployés vendredi pour sécuriser les Champs-Élysées.

Tenir solidement un terrain assez délimité en y apposant un «cataplasme bleu» et intervenir avec réactivité au moindre dérapage. Reprenant une recette qui a plutôt fait ses preuves ces dernières semaines face aux «gilets jaunes», le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a prévu de déployer vendredi soir pas moins de 2 500 policiers dans le périmètre des Champs-Élysées et de ses abords pour prévenir les troubles susceptibles d’éclater en marge de la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football. «C’est l’équivalent de trois petits régiments mobilisés sur un espace très étroit», résume Didier Lallement, qui annonce son intention de «reproduire le même modus operandi que lors du 14 Juillet».

(Visited 23 times, 1 visits today)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *