Un député iranien a proposé ce mardi de verser une récompense de trois millions de dollars à “quiconque tuera [le président américain Donald] Trump”, rapporte l’agence de presse Reuters, citant son homologue iranien Isna.

“Au nom du peuple de la province de Kerman, nous paierons une récompense de 3 millions de dollars en liquide à quiconque tuera Trump”, a déclaré Ahmad Hamzeh devant le Parlement.

La tension décuplée par l’assassinat du général Soleimani

Kerman est la ville natale du défunt général Qassem Soleimanitué le 3 janvier à l’aéroport de Bagdad avec son lieutenant irakien Abou Mehdi al-Mouhandis. La tension chronique entre l’Iran et les États-Unis a depuis ce jour brusquement grimpé, l’assassinat du général iranien étant suivi de représailles contre des cibles militaires américaines en Irak et de l’envoi de missiles “par erreur” sur un avion de ligne ukrainien au départ de Téhéran, tuant 176 personnes.

Chaque camp a depuis fait des déclarations allant dans le sens de l’apaisement, même si la tension n’est pas complètement retombée. 

Lors d’un rare prêche à la mosquée Mosalla de Téhéran, le guide suprême s’en est ainsi pris lundi aux Européens et aux États-Unis, son sermon étant entrecoupé par les slogans “Mort à l’Amérique” et “Mort à Israël” de la foule.

(Visited 20 times, 1 visits today)