Une adolescente indienne détient le record de la chevelure la plus longue du monde, avec une crinière qui mesure 1,90 mètre

Une adolescente indienne détient le record de la chevelure la plus longue du monde, avec une crinière qui mesure 1,90 mètre

Une chevelure de la taille d’un basketteur professionnel, tout le monde ne peut se vanter d’une prouesse pareille ! C’est d’ailleurs ce qui vaut un nouveau record pour le moins insolite à une adolescente indienne. Avec une crinière mesurée à 190 centimètres, Nilanshi Patel, jeune Indienne de 17 ans, conserve son titre de l’adolescente à la plus longue chevelure du monde.

La jeune fille, qui vit dans la petite ville de Modasa, dans l’Etat du Gujarat (ouest de l’Inde), a obtenu à nouveau, en 2019, son certificat du livre Guinness des records, améliorant son précédent record de 170,5 centimètres établi en décembre 2018. Mais avoir des cheveux aussi longs est-il sans risque pour la santé ?

Le cheveu, une matière inerte

Un teint pâle, une baisse d’énergie, voire une croissance altérée. C’est, en substance, une partie des idées reçues liées aux très longues chevelures, qui, tels de petits vampires, pomperaient le sang. En furetant sur Internet en quête de réponses pour faire la lumière sur ces croyances, il ne faut pas très longtemps pour tomber sur un forum sur lequel une mère de famille s’inquiète pour sa fille d’un probable lien entre retard de croissance et très longs cheveux, alors que d’autres répondent que les cheveux sont « nourris » par le sang.

Les cheveux trop longs ont-ils ces effets effrayants ? « Bien sûr que non, répond le Dr Pawin, dermatologue à Paris. Le cheveu est une matière inerte, comme l’ongle d’ailleurs. Il y a la zone de pousse : le bulbe, qui, lui, est irrigué par des vaisseaux capillaires. Puis la tige pilaire, le cheveu, composé de kératine. Mais il n’est pas irrigué, il n’y a pas de vaisseaux sanguins ou de nerfs dans les cheveux. La preuve, cela ne fait pas mal de couper ses cheveux, à la différence de se couper un doigt ! Laisser pousser ses cheveux encore et encore n’a donc aucun impact délétère sur la santé », rassure le dermatologue.

En revanche, plus le cheveu est long, plus il est vieux et soumis aux agressions. « Pour atteindre cette longueur, la chevelure de l’adolescente indienne détentrice du record n’a pas été coupée depuis de nombreuses années, souligne le Dr Pawin. Dans ces cas-là, les cheveux sont soumis aux agressions mécaniques du brossage, à la pollution, aux soins capillaires parfois décapants, qui vont abîmer les cheveux, qui seront plus ternes, fourchus ». Et si les cheveux ont meilleure allure en sortant de chez le coiffeur, justement parce qu’ils sont égalisés et débarrassés des pointes fourchues, « contrairement à une autre idée reçue, les couper ne les fait pas repousser plus vite », ajoute le dermatologue.

« Raiponce »

En Inde, Nilanshi Patel fait la fierté de sa famille, en particulier de son père, qui estime que la traîne brune et soyeuse de sa fille lui a permis de passer du statut de curiosité locale à celui de célébrité internationale. Surnommée « Raiponce » par ses amis et camarades d’école, en référence à une princesse à la longue chevelure d’un conte des frères Grimm, Nilanshi Patel n’a pas poussé la porte d’un coiffeur depuis… onze ans. « À 6 ans, j’ai eu une très mauvaise expérience dans un salon de coiffure local », raconte-t-elle. « Depuis, j’ai beaucoup d’appréhension dès qu’il s’agit de couper mes cheveux. Mes parents ont accepté mon choix et maintenant, mes cheveux sont devenus mon porte-bonheur », ajoute-t-elle.

La jeune Indienne doit mettre des chaussures à talons pour éviter que ses cheveux ne traînent trop sur le sol. Elle traite sa chevelure comme n’importe quelle jeune fille de son âge, mais a besoin de l’aide de sa mère. « Je fais ce que fait chaque adolescente. Je lave mes cheveux une fois par semaine et je leur mets de l’huile une ou deux fois par semaine », explique celle qui veut devenir ingénieure. Elle les sèche en s’asseyant au soleil ou avec un sèche-cheveux. « Généralement, je fais une natte, mais pour jouer ou pour certaines occasions, je les attache en chignon. Le seul moment où j’ai des problèmes, c’est pour nager. »

Toutefois, si comme Nilanshi Patel, on rêve de cheveux plus grands que soi, attention à adopter une coiffure adaptée pour ne pas se prendre les pieds dedans.

(Visited 8 times, 1 visits today)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *